Dounia & La Maison du Praliné

Par Ibertakanes
Dans Interviews
12 déc 2015
0 Commentaires
1662 Views
Dounia, entrepreuneuse et chocolavore, nous raconte son histoire. Immersion dans l’univers de La Maison du Praliné pour un instant 100% gourmand!MDP5Parles moi un peu de toi, de ton parcours.. Comment as-tu décidé de te lancer?

Mon parcours est assez surprenant et rien ne me prédestinait au fabuleux monde du chocolat. Diplômée d’HEC Paris, j’ai suivi la voie classique en rejoignant le cabinet de conseil McKinsey & Company à ma sortie d’école. En rejoignant ce cabinet, je savais pertinemment que cette expérience serait une passerelle vers l’entreprenariat. Je n’ai jamais été carrieriste et la bélier que je suis, fonceuse et déterminée, a toujours voulu être sa « propre boss ».

Après 4 ans de conseil en stratégie, l’envie d’entreprendre était toujours là mais je ressentais le besoin de compléter ma formation par une expérience terrain. J’ai donc décidé de rejoindre l’entreprise familiale : j’ai ainsi cogéré une usine textile et ai participé au développement d’une marque marocaine de prêt à porter à l’international. Cela m’a permis de mieux comprendre le fonctionnement d’une « vraie » entreprise marocaine et de gagner en expertise sur le volet développement d’une marque.

Désirant mettre à contribution cette nouvelle expertise, j ai donc décidé de créer ma propre marque, autour d’un produit dont j’ai toujours été une grande amatrice et qui m a toujours passionné: le chocolat! J’étais animée par l’envie de proposer un produit différent (du chocolat français artisanal) avec une identité de marque forte (une marque féminine et raffinée).

Ma devise a toujours été: « vis tes rêves, ne rêve pas ta vie ». En me lançant dans le chocolat, c’est cette devise que j’ai voulu mettre en application.

MDP4

Quels sont tes produits phares?

Grande gourmande et toujours partante pour déguster un chocolat, cette question relève du dilemme cornélien pour moi :) bon mais si je devais choisir, je dois avouer une faiblesse toute assumée pour la craqueline (un praliné feuilleté craquant qui a fait la renommée de la Maison du Praliné) et le Gianduja riz soufflé (une spécialité maison développée avec notre Maître Chocolatier à la demande d’une de nos fidèles clientes). J’ai aussi un faible pour nos caramels beurre salé et nos dragées duo nougatine caramel à la fleur de sel…

Le plus dans l’entrepreneuriat?

Une grande liberté à 3 niveaux :
- Liberté de décider. Prendre ses propres décisions (quitte à se tromper parfois!) n’a pas de prix pour moi.
- Liberté de gérer son temps. L’entrepreneuriat me donne une grande flexibilité, ce qui, pour une jeune maman, est très appréciable.
- Liberté de créer. Je prends un grand plaisir à développer de nouveaux produits (notre dernier produit phare pour les fêtes de fin d’année est un palet lait caramel pétillant en bouche pour un retour en enfance garanti!!), de nouveaux services (j’aime développer de nouveaux thèmes de buffets de naissance spontanément ou pour répondre à la demande spécifique d’une cliente), de nouveaux univers (chaque fin d’année, un nouvel univers pour cadeaux de fin d’année est choisi ; pour cette année, notre collection de cadeaux Or’ientissime met à l’honneur des compositions d’inspirations marocaine et orientale en les modernisant/glamourisant). Innover est vraiment important pour moi et j’essaie en permanence de proposer quelque chose de nouveau et différent.

Quel avenir pour ton projet ?

La livraison aux particuliers est un service récent que l’on développe de plus en plus, super pratique pour les workaholics que nous sommes devenus!
Des discussions encore embryonnaires de franchises sont en cours, mais je ne peux pas en dire plus pour l’instant :)
Et toujours de jolis partenariats dés que l’opportunité se présente!

MDP1

Que recommandes-tu pour un buffet de naissance réussi ?

Mon prof de maths de classe préparatoire nous répétait constamment: « peu mais bien plutôt que beaucoup mais pas bien ». Cette phrase résonne encore en moi et s’appliquent parfaitement aux buffets de naissance. N’essayez pas de trop en faire/trop en mettre. Le raffinement est dans la sélection et la modération. Il faut être cohérent, choisir un thème et s’y tenir pour que l’ensemble soit harmonieux (certaines clientes cherchent à mixer plusieurs thèmes ; mon rôle est de les conseiller pour éviter un meli melo de décorations et sujets sans harmonie globale).

Aussi, le diable est dans le détail. A la Maison du Praliné, on s’applique à surveiller chaque détail (chaque ruban est soigneusement choisi, chaque objet décoratif l’est également). C’est ce qui fait passer un buffet de naissance de l’ordinaire au merveilleux.

Plutôt noir, au lait ou praliné?

Plutôt praliné, qu’il soit noir ou lait. Mais le vrai praliné, avec des noisettes du Piémont et de vraies bonnes amandes françaises! (d’où le nom de l’enseigne, la Maison du Praliné). D’ailleurs, notre dernière création, qui sera lancée début 2016, est une pâte à tartiner artisanale au praliné. Une tuerie!! Impossible d’y résister.

Es-tu une adepte de la cuisine et/ou de la pâtisserie? Si oui, une recette phare à partager avec nous?

J’aime cuisiner et comme beaucoup, j’aime cuisiner ce que j’aime manger… En l’occurence du sucré :) (rien d’étonnant à cela me direz vous!). J’ai toujours aimé la pâtisserie et en particulier les gâteaux à base de chocolat. Ma spécialité maison et qui a fait la renommée de ma table auprès de mes amis est un coulant au chocolat auquel personne ne peut résister! Recette héritée de ma belle mère et jalousement gardée dans la famille. Il faudra venir la goûter chez moi :)

MDP3

Pourrais-tu partager avec nous une anecdote ou mésaventure avec le chocolat?

Quand j’étais encore lycéenne et déjà mordue de chocolat, mon frère lui même choco-addict, faisait ses études en Suisse. Il prenait un malin plaisir à m’appeler régulièrement pour m’énoncer la liste des chocolats qu’il venait d’acheter en me précisant qu’ils les rangeait chez lui par type de chocolat : une étagère pour les chocolats au lait, une pour les chocolats noirs et une pour les chocolats blancs. Je le jalousais de pouvoir manger autant de bon chocolat au quotidien! Depuis, je pense m’être bien rattrapée :)

Quelques bons conseils de conservation du chocolat chez soi?

Pour une conservation optimale, le chocolat doit être gardé dans un endroit sec, à l’abri de l’humidité. La température idéale de conservation est entre 18 et 20 degrés. Aussi, idéalement, il faut garder le chocolat dans son emballage d’origine, à l’abri de la lumière. Petit conseil de pro par rapport à une erreur fréquemment faite : il ne faut surtout ne pas mettre ses chocolats au réfrigérateur. Le chocolat ne supporte pas les changements brusques de température !

Quels sont tes hot spots de foodista au Maroc?

Pour mes envies régulières de burgers : le blend. Jamais déçue, toujours étonnée par leur créativité. Aussi, toujours agréablement surprise par l’ambiance familiale et chaleureuse qui y règne.
Mon petit pêcher mignon : le macaron à la rose de Ladurée, un plaisir que je m’offre de temps en temps.
Enfin, en été, l’incontournable glace Nutella d’Amorino, une enseigne qui a su me séduire depuis mon passage à Paris.

Retrouvez La Maison du Praliné sur Facebook ou au 13 rue de Bab El Ifrane, Triangle d’Or à Casablanca
Ouvert du Lundi au Samedi, de 9h30 à 13h et de 15h à 19h30
+212 5223-99858
contact@lamaisondupraline.com 

 

facebook comments:

20151120_183553
L’Atelier de Fifa
IMG_3112
Le Restaurant Bleu @ FS Casa