Casa – Java le temps d’une soirée

Par Ibertakanes
Dans Test
21 mai 2014
0 Commentaires
1197 Views

Depuis le début du mois de mai, la cuisine indonésienne est à l’honneur au Café M. Le chef indonésien Teuku Syafrulsyah, résident temporaire dans les cuisines du Hyatt, y propose une carte à consonance javanaise, son île d’origine. Le menu dégustation à 350 dhs est une bonne manière de découvrir ses recettes phares (deux entrées, un plat et un dessert) ; trois d’entre nous ont succombé. Pour les autres, ce sera un choix à la carte, ou il est possible de commander un riz sauté au poulet et aux crevettes ou encore des légumes braisés au curry.

Notre serveur était aimable et consciencieux dans son travail. Par contre, l’attente entre les plats était plus qu’exagérée ! Surtout lorsque certaines personnes ont du attendre le plat principal du menu dégustation pour être servies. A cela, il faut ajouter, une erreur de commande pour l’une d’entre elles. Désolant lorsque l’on sait qu’il y avait en tout et pour tout 4 tables dans le restaurant (la notre incluse).

photo(3)

Côté assiette, les présentations sont simples et les portions suffisantes. Les rouleaux de printemps étaient loin d’être exceptionnels, notamment du fait de la friture pas terrible, mais se sont bien mangées. Le velouté n’avait de velouté que de nom : on a plutôt à faire à un bouillon de crevettes poulet relativement bien réussi. Le seul plat qui sort du lot est l’émincé de bœuf aux piments. Un brin trop sucré, mais bien cuit et bon. Un no go pour le dessert, mais personnellement, je n’apprécie pas les desserts frits.

Ce soir la, le coup de gueule ira donc au curry de légumes : une sauce liquide avec une pointe de lait de coco, et quelques veggies qui flottent et se battent en duel ; une véritable déception. On aurait pu trouver mieux dans n’importe quel boui boui local qui se proclame asiatique !

Au final, au-delà du cadre agréable et du bon service inhérent au Café M, l’expérience ne nous a pas transportés dans des contrées lointaines. Ajouter à cela le vin rouge quasi glacé et le riz (pas basmati hein) à demander en plus des plats. Dommage, il y avait du potentiel !

Ps : un satay aurait été plus que le bienvenu !

Menu dégustation
Lumpia Sayur : rouleaux de printemps aux légumes, sauces aux piments doux
Laksa Jakarta : velouté de crevettes au poulet et nouilles
Tumis Sapi : émincé de bœuf aux piments et champignons
ou Ikan Asam Manis : saint pierre sauce aigre douche
Pisang Goreng : banane frit, glace vanille

facebook comments:

The world's first pay-by-picture restaurant opens today
#BirdsEyeInspiration
IMG_9910
Un we hors du temps au Michlifen X Tferkiss